• Les curieux savent l’histoire, les crédules acceptent les légendes. La légende étouffe l’histoire et lui survit.
    (Maxime Du Camp)

Le Ravin des Mûres : Tahure Septembre 1915

Dans la France de 1914-1918, l’immense majorité des familles ont eu « leurs » morts pour la France!

Tahure occupation allemande 1915

Le Ravin des Mûres est l’histoire authentique de l’un de ces deux-millions-cinq-cent- mille morts, notre ancêtre Émile Vincent.

C’est le récit historique de l’existence d’un homme ordinaire et de la mort d’un homme de devoir devenu Poilu sans l’avoir choisi.  Arraché à sa famille à 40 ans passés, Émile Vincent a participé à l’une des batailles pour Tahure, il y a combattu,   il y a laissé la vie. Depuis le 27 septembre 1915, sa dépouille gît quelque part au creux du Ravin des Mûres, au bas de la Butte de Tahure.

Un gâchis absurde et inutile! Émile a été tué lors de son « baptême » du feu, dans la première heure de sa première offensive militaire depuis sa mobilisation, et l’on suppose, sans pouvoir l’affirmer, qu’il n’a pas tiré un seul coup de fusil avec son Lebel!

Ce récit commence avec la vie civile d’Émile Vincent et continue avec sa vie professionnelle aux Ateliers des Chemins de Fer de l’Ouest. Cet homme aimait sa famille, son épouse Adrienne et ses deux enfants Roger et Alice, il aimait la musique classique et l’opéra, il connaitra des moments professionnels exaltants. Et puis son existence va basculer en février 1915, lorsqu’il sera mobilisé. Après une brève  formation militaire, il sera expédié en Champagne en Septembre 1915 .
Il sera tué au nord-ouest du village détruit de  Tahure, peu après le début d’un assaut en direction de la Butte de Tahure. Il avait 41 ans!

Tahure ruines 3 100_1695

L’ouvrage évoque brièvement la vie familiale d’Émile Vincent, sa jeunesse, son mariage, ses 25 années de carrière professionnelle aux Ateliers des Chemins de Fer de l’Ouest à Sotteville-les-Rouen, sa participation à la construction de la première Pacific-231 fabriquée en France.

Puis la situation politique ayant précédé la  déclaration de guerre de 1914 est longuement exposée. Après un sévère portrait du généralissime  Joffre, l’ouvrage développe la situation de l’armée française lors de la déclaration de guerre. L’essentiel de l’ouvrage couvre les quelques mois de la courte carrière militaire d’Émile, depuis sa mobilisation et ses « classes » en Février 1915 jusqu’à sa mort au fond du Ravin des Mûres le 26 Septembre 1915.

Adrienne attendra plus d’un an avant que lui soit annoncée la mort de son époux.

Elle ne connaîtra jamais l’emplacement de la dépouille de son mari Émile. Veuve, elle  élèvera seule ses deux enfants Roger et Alice, avec courage et abnégation.

L’ouvrage, illustré de photos d’époque et de vues contemporaines prises sur place, est disponible gratuitement sous forme de fichier PDF auprès de l’auteur.  ( V Contact)

Cliquez ici pour télécharger le livre

Les commentaires sont clos.